La bonne lumière dans la maison, au bon moment, au bon endroit

La bonne lumière dans la maison, au bon moment, au bon endroit

La gestion de la lumière dans la maison a une importance cruciale. En effet, la lumière est celle qui mettra en valeur votre décoration. Elle garantit aussi votre santé et votre bien-être en éclairant les points de la maison qu’il faut, quand il le faut. Aussi, il faut savoir comment bien placer ses ouvertures pour laisser entrer la lumière naturelle et savoir quels types d’éclairage choisir par pièce. On n’utilise pas les mêmes lampadaires pour la salle à manger et la chambre. Voici quelques conseils pour optimiser la lumière dans la maison.

Les différentes possibilités d’éclairage dans la maison

Si on parle de « bonne lumière » dans la maison, c’est qu’il en existe en divers types. Il faut donc avant tout connaitre les différentes formes d’éclairage possibles chez soi.

  • Premièrement, il y a la lumière naturelle. Sa portée, son orientation varie selon votre maison et le moment de la journée.  
  • Ensuite, il y a l’éclairage fonctionnel ou encore éclairage général. Il s’agit de source de lumière à grande portée, souvent installée sur le plafond, sur les murs ou suspendue en hauteur. Elle diffuse une lumière assez puissante.
  • Il y a aussi l’éclairage d’ambiance. Comme son nom l’indique, ce type d’éclairage est moins utilisé pour sa luminosité que pour l’atmosphère qu’il crée. Ces luminaires sont donc utilisés pour créer l’ambiance voulue.
  • Enfin, il y a l’éclairage mixte, se situant entre le fonctionnel et la lumière d’ambiance. On utilise souvent des éclairages réglables, dont la puissance peut être modulée.

Une lumière dans la maison pour chaque moment de la journée

Une bonne gestion de la lumière dans la maison implique aussi d’avoir toujours la luminosité appropriée, à tout moment de la journée. Il faut profiter aussi longtemps que possible de la lumière naturelle dans le living et les chambres. Ainsi, vos grands meubles ne doivent pas entraver la course du soleil. Si vous avez des difficultés à les placer, il est préférable de faire usage de petits mobiliers pour préserver l’entrée de la lumière. De plus, tous les objets de la maison – meubles, linge de maison ou même objets de décoration en tous genres doivent favoriser l’épanouissement de la lumière naturelle. Préférez ainsi l’utilisation de matière pénétrable comme le verre, les couleurs qui diffusent la lumière comme le blanc et les matières perméables naturelles comme le coton.

Une fois le soleil couché, les luminaires prennent le relai. Il y a un temps et une pièce (cf. Infra) pour chaque type de luminaire. En général, il faut éviter la lumière puissante au-delà de 22h 30, en particulier pour les pièces qui donnent sur une propriété voisine.

Une lumière dans la maison pour chaque pièce

Enfin, avoir la bonne lumière dans la maison c’est décider quel luminaire poser dans quelle pièce. On n’utilise pas le même lampadaire dans une salle de bain ou dans un salon. En fait, il faut faire la distinction entre 3 types de pièces.

  • Tout d’abord, il y a les pièces d’activité, dont la cuisine, la salle à manger ou encore, le bureau. Vous y faites quelque chose donc vous avez besoin d’une lumière puissante, mais pas trop pour éviter l’éblouissement. C’est pour cela qu’il faut privilégier les ampoules suspendues, ou pourquoi pas, des lustres dont le design est d’inspiration italienne. Cela donnera un côté chic et élégant, surtout au-dessus d’une salle à manger. L’éclairage suspendu doit être à bonne distance du plan de travail, généralement à 2 m en hauteur. On privilégie le centre de la pièce pour que les meubles ne viennent pas créer de l’ombre et entraver votre confort visuel.
  • Ensuite, il y a les pièces de vie dont les chambres à coucher et le salon. Il faut faire attention à ne pas y installer des luminaires trop puissants. Les pièces de vie sont, en effet, conçu pour le repos et l’acquisition d’une certaine paix. Aussi, les éclairages mixtes, à luminosité dosable sont préférables (spots de table, lumière encastrée, …). Il faut en choisir quelques-uns qui soient suffisants. La multiplication de lampadaires est une faute décorative. Il est aussi possible de jouer sur l’installation du luminaire, en évitant de l’installer au milieu de la pièce. Sur les côtés, la puissance de la lumière est réduite jusqu’à ce qu’elle touche le lit ou le canapé.
  • Enfin, il y a les autres pièces. On compte parmi eux, la salle de bain, l’entrée de la maison, la buanderie, le dressing, … Généralement, une bonne luminosité n’est pas un impératif pour ces pièces. Aussi, on mise sur des lampes lights. Néanmoins, ils doivent être orientés vers le point central de la pièce : éclairer le visage sous la douche, viser l’entrée de la maison, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *