Cuisine à l’américaine : bien agencer le living et le coin pour manger

Cuisine à l'américaine, bien agencer le living et le coin pour manger

La cuisine à l’américaine est tendance. Elle convient tout aussi bien aux grandes maisons qu’aux petits appartements. Le principe est simple : il n’y a aucune cloison qui sépare le salon, la salle à manger et la cuisine. Conséquemment, la cuisine à l’américaine est également appelée cuisine ouverte. Elle permet un gain de luminosité, mais aussi un gain d’espace. Cependant, il faut à tout prix éviter les fautes d’agencement et de décoration. Tout doit être scruté au peigne fin : l’éclairage, les meubles, la décoration, les couleurs, le linge de maison.

Les 2 règles d’or de la cuisine à l’américaine

La cuisine américaine laisse une grande marge de manœuvre au designer et au propriétaire. On peut très bien opter pour une cuisine en L, en U, en I ou monter autour un îlot central. Toutefois, il y a 2 règles auxquelles il ne faut pas déroger pour avoir un style chic, moderne et élégant.

Premièrement, le rangement est d’or. Il n’y a pas pire cuisine à l’américaine que celle qui montre une cuisine en piteux état. Aussi, il ne faut pas lésiner sur le rangement. Les placards de cuisine doivent notamment être redoublés par deux pour ne pas laisser trainer la vaisselle. Par opposition, le living –lui peut être light en meubles et favoriser davantage le petit mobilier que les grands meubles.

Deuxièmement, la circulation de la lumière doit être optimale. Il faut que les deux pièces unifiées en une seule soient correctement éclairées, par la lumière naturelle ou par les luminaires que vous aurez choisis. Il est préférable que la lumière provienne du salon pour le mettre en valeur. Par contre, votre mobilier ne doit pas entraver sa course jusqu’à la cuisine. Ils doivent être placés sur le côté. Il ne faut pas lésiner sur l’investissement dans les lampadaires pour la cuisine, qui doit être bien éclairée.

Top 3 des astuces déco pour une cuisine à l’américaine bien agencée

A côté de ses 2 fondamentaux, vous avez une très grande liberté pour laisser vaquer librement votre inspiration. Il est même possible de combiner la cuisine ouverte avec d’autres styles de décoration. Insérer l’art de la table à la Française, avoir un living scandinaviste – le tout dans une cuisine à l’américaine. Ce n’est qu’un exemple, mais voici nos 3 astuces pour une cuisine à l’américaine réussie.

Ouverte ou semi-ouverte

Tout d’abord, faut-il installer une baie vitrée ou une séparation à moitié entre la cuisine et le salon ? Le principe de la cuisine américaine restera respecté malgré leur présence. En fait, tout est affaire de fonctionnalité.

Si vous disposez d’une cuisine ultra-équipée, entièrement placardée, préférez l’ouverture. Ainsi, vous gagnerez davantage d’espace et de lumière. Il en est de même de l’utilisation de la baie vitrée, qui ne change rien à votre design d’intérieur. Par contre, si vous manquez d’espace de rangement, transformez votre séparation en meuble exploitable. Là encore, vous gagnerez plus efficacement de l’espace.

Des tons et couleurs uniformes ou complémentaires

Vous avez le choix.  Donner une personnalité distincte à votre cuisine et à votre salon ou les uniformiser pour ne véritablement constituer qu’une seule pièce.

Dans le premier cas, vous pourrez opter pour des couleurs différentes, voire opposées entre le living et le coin pour manger. Quel que soit votre choix, veillez à mettre davantage en valeur le living. Ce serait une faute de gout si vos convives se sentent plus à l’aise dans votre cuisine que dans votre salon. Ainsi, optez pour une couleur lumineuse pour le living – du blanc, du vert pâle, du pastel, … Rien ne vous empêche d’ajouter des couleurs à tonalités sombres mais sur des objets de décoration nouveaux et uniques, qui rehausseront la valeur du living. Pour la cuisine, allez de notes claires vers des notes plus sombres au fur et à mesure qu’on rentre en profondeur. La partie près du salon doit encore être claire.  Le fond de la cuisine (souvent les placards) peuvent être sombres : en noir, en gris métallisé, … Faire le contraire bloquera la luminosité, malgré des luminaires suspendus ou en spots sous les tables.

Dans le second cas, il s’agit d’adopter les mêmes couleurs tout au long de la pièce, meubles, murs ou revêtement de sol compris. Dans ce cas, il faut éviter la monotonie. Utilisez des petits mobiliers, des objets de décoration uniques en leurs genres pour casser l’ensemble. Même votre linge de maison pourra jouer un rôle important.

Choix cohérents des matériaux

Enfin, restez cohérent au niveau du choix des matériaux utilisés. Vous n’allez pas avoir un living de style farm-life, fait avec des matériaux naturels comme du bois et une cuisine industrielle. L’écart serait trop frappant. Préférez des matières qui se complètent entre elles. Le fer va plus ou moins avec le plastique ; le bois avec le béton. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *