Luminaires en matière naturelle : une tendance montante

Luminaires en matière naturelle : une tendance montante

La tendance des luminaires en matière naturelle est omniprésente depuis plusieurs années maintenant. Ils connaissent un succès certain, malgré la diversité des matières et des modèles disponibles. Abat-jour, suspension lumineuse de type lustre, applique murale – tous se sont convertis au bois, au rotin, au lin ou encore, au raphia. Les lumières en matière naturelle plaisent dans les salons, dans les chambres à coucher et dans la plupart des pièces de vie. Même les magasins et les restaurants y ont trouvé leur compte. Pour autant, conviennent-ils à tout le monde ? Est-il utile de prendre le train de la tendance déjà en marche ? Nous en parlons dans cet article.

Des luminaires en matière naturelle : c’est quoi ?

Premièrement, il est utile de savoir qu’est-ce qu’un luminaire en matière naturelle.

En fait, il s’agit d’une ampoule entourée d’une structure faite en matière naturelle ou reposant dessus. Les matières naturelles remplacent ainsi les matières traditionnelles comme le plastique, le métal, le laiton, l’aluminium ou encore l’acier. Ces matériaux ont longtemps prédominé les designs de lampes à poser ou suspendus. Aujourd’hui, les matières naturelles viennent y suppléer.

Il peut s’agir de :

  • Lampes, lampadaires ou suspensions en bois. Tous les types de bois s’y retrouvent, particulièrement le hêtre et le noyer. Ils sont particulièrement esthétiques et robustes. Les luminaires en bois brillent par leur noblesse et par la multiplicité de formats possibles. La plus basique, c’est par exemple, le luminaire en bois suspendu de manière horizontale.
  • Luminaires faits en bambou, en rotin, en osier tissé, ou en cordes. Leur succès tient de leur légèreté, de leur souplesse et de leur flexibilité sans pareil. Ces matériaux permettent d’imiter n’importe quel modèle traditionnel de luminaire fait en acrylique ou en plastique. Vous pouvez ainsi obtenir toutes les formes géométriques souhaitées, comme dans le cas de cet abat-jour suspendu en osier.
  • Lustres, d’appliques murales ou de lampes à poser faits en raphia ou en jute. Ces matériaux sont souvent travaillés de manière artisanale. Ils offrent des luminaires particulièrement chics, grâce à un design rustique, mais élégant.
  • Luminaires faits en matière naturelle moins habituelle, comme le papier ou le lin. Plus fragiles, ils résistent toutefois aux différents micro-organismes et aux insectes, sur le long-terme.

Les luminaires en matière naturelle s’accompagnent souvent d’une ampoule LED. Les ampoules LEDs rejoignent la philosophie du naturel, qui se veut respectueux de l’environnement. En effet, elles consomment moins d’énergie.

La tendance des luminaires naturels : pourquoi ?

A ce jour, pourquoi parlons-nous de véritable « tendance » des luminaires en matière naturelle ? Pourquoi cette consécration, cette utilisation et appréciation généralisées de ces lampes faites avec des matériaux naturels ?

D’abord, cette tendance tire ses origines de la tendance de décoration nordique et scandinave. Elle se base sur des matières naturelles, des lignes épurées et des couleurs neutres. Nous sommes loin du doré et du flashy. Lorsque le minimalisme a connu beaucoup de succès, il a emporté avec lui celui des luminaires en matière naturelle.

Ensuite, les préoccupations écologiques motivent aussi ce retour aux sources, à tous les matériaux offerts par la nature. Tous les choix de la maison se veulent écolo, depuis les meubles aux objets de décoration, jusqu’aux luminaires.

Enfin, ils sont tendances parce qu’esthétiquement parlant, ils valent leur pesant d’or. Ces luminaires se marient avec la plupart des styles de décoration. Il en est ainsi de la déco ethnique, bohème, rustique, mais aussi méditerranéenne ou tropicale. Seul le style industriel, stricto sensu, détonnerait. Ils font ressortir un beau style naturel chic, authentique, beau et riche en chaleur.

Les inconvénients de ce type de luminaires

Tendance montante, oui. Mais est-ce une vérité absolue ? Certainement pas. Les luminaires en matière naturelle ne font pas toujours l’unanimité. Et pour cause, ils présentent certains inconvénients dont il faut tenir compte.

Premièrement, ce type de luminaire requiert une installation faite avec des pincettes. Il faut une certaine finesse, pour ne pas les abîmer et pour préserver la sécurité. N’est-il pas plus facile d’abîmer un luminaire en rotin, en lin ou en papier, plutôt qu’un modèle en métal ou en laiton ? L’attention est requise depuis l’achat, le transport ou la livraison, jusqu’à son installation sur les plafonds ou les murs. Les modèles à poser nécessitent un peu moins de précautions.

Deuxièmement, les luminaires en matière naturelle réagissent un peu plus à leur environnement : humidité, petits insectes, poussière, et même, la chaleur diffusée par l’ampoule LED. Il est donc primordial de choisir un modèle avec des finitions de qualité. A défaut, la conservation de l’aspect esthétique et la durabilité même du luminaire, seront sujettes à doutes. Choisissez, par exemple, des luminaires avec des finitions en vernis, pour sa protection extérieure.

Corollairement, ce sont aussi des modèles qui requièrent ainsi un entretien périodique et régulier. Il faudra nettoyer assez souvent, pour éliminer les agents extérieurs qui risquent de l’abîmer. Utilisez pour cela un plumeau, un chiffon doux, de l’eau et un détergent doux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *