Les chandeliers à la maison : présentation, beauté et risque

Les chandeliers à la maison : présentation, beauté et risque

C’est officiel ! Les chandeliers à la maison sont de nouveau ultra-tendance. Il fut un temps où ils étaient rangés de côté jusqu’à ce qu’une grande occasion se présente. Pour beaucoup, le chandelier n’était bon qu’à illuminer le dîner de noël ou à servir de décoration de mariage. Et pourtant, il vaut tellement plus que ça ! Désormais, cet accessoire s’invite dans toutes les pièces de la maison. Il ne se limite plus à sa forme traditionnelle, mais revêt diverses formes et styles, aussi originaux les uns que les autres. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur le fait de mettre des chandeliers à la maison.

Les chandeliers à la maison : entre tradition et modernité

Le chandelier évoque tout de suite une longue tige verticale sur pied munie de plusieurs branches. Il s’agit en fait du modèle traditionnel (en laiton argenté la plupart du temps). Il était autrefois appelé « flambeau ».  A l’inverse, le bougeoir n’accueille qu’une seule chandelle, et se pose sur la table en groupe de deux ou de trois. Pendant de longues années, le côté baroque et classique de ces accessoires a monopolisé l’attention.

Ce n’est plus le cas. En effet, les chandeliers à la maison sont disponibles aujourd’hui dans toutes les tailles, les formes, les couleurs et les matières. Vous pouvez en trouver en bois, en pierre, en argent, en céramique, voire même en verre ou en cristal. Finies les formes longilignes, puisque ces accessoires déco prennent maintenant des allures osées et hors du commun. Non seulement ils sont devenus des pièces de déco à part entière, mais ce sont aussi des œuvres d’art. Ils peuvent même, à bien des égards, concurrencer les lustres.

Qu’ils soient traditionnels, modernes, géométriques ou artistiques, les chandeliers à la maison conservent leur aspect décoratif et romantique. Vous ne pouvez pas rêver mieux pour apporter de la chaleur dans une pièce.

Les chandeliers et leur place de choix dans la décoration intérieure 

Grâce à sa chaleur, il y aura toujours de la place pour des chandeliers à la maison. On ira même jusqu’à dire que plus il y en a, mieux c’est ! Il est vrai que ce sont tous des éléments décoratifs exquis. Ce qui importe, c’est de bien choisir les matières ainsi que les coloris.

  • Dans un intérieur scandinave, nous vous conseillons le bougeoir en bois. Vous pouvez le placer n’importe où, il saura apporter une ambiance chaleureuse, très cosy.
  • Pour une maison vintage, rien de mieux qu’un lustre chandelier. Essayez aussi les formes originales et inhabituelles, avec des bougies colorées, et le tour est joué !
  • Le chandelier sculptural aux lignes graphiques trouvera parfaitement sa place dans un loft ou un appartement moderne. Dans ce cas, oubliez les couleurs vives, et essayez plutôt quelque chose de foncé.
  • Pour la maison bohème et rustique : le chandelier en cristal. C’est inhabituel, mais le résultat à tendance à plaire. 

Les chandeliers à la maison se placent dans n’importe quelle pièce. Pour attirer l’attention, certains vont jusqu’à les placer dans l’entrée. Pour libérer de la place, n’hésitez pas à essayer le chandelier mural. C’est un peu comme les systèmes des appliques murales. Croyez-nous sur parole, il n’y a pas mieux pour donner un coup de pep’s à votre home sweet home, sans avoir à faire de grands changements.

Bougie, chandelier et photophore : les risques et précautions à prendre en compte

La lumière douce des bougies a tendance à nous faire oublier à quel point ils peuvent être dangereux. Eh oui, chaque année, de nombreux incendies débutent à cause de la flamme d’une simple bougie. C’est bien pour cette raison, qu’il est important de prendre des précautions avant d’inviter les chandeliers à la maison.

Tout d’abord, et cela tombe sous le sens, posez-les dans un endroit sûr, loin des enfants, mais aussi loin de tout objet inflammable. Pas de chandelier à branche près des rideaux, des vêtements, ou encore des objets en bois. Si possible, évitez la bougie en cire, puisqu’elle risque également de brûler la nappe. Certains supports peuvent être plus inflammables que d’autres. Ainsi, ne laissez jamais la chandelle allumée toute la nuit.

Pour éviter tout incident, pensez à mettre vos bougies dans des pots solides, idéalement avec un couvercle pour éteindre la flamme. Autre alternative, vous pouvez aussi opter pour des bougies flottantes, possibles à fabriquer soi-même. C’est bien connu, ces bougies flottantes réduisent les risques d’incendies. En optant pour des modèles électriques, vous n’aurez plus rien à craindre. Pas de fumée, pas de flamme, pas de gouttes qui débordent, juste une belle ambiance romantique ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *