Soigner son portail pour accueillir le printemps

Soigner son portail pour accueillir le printemps

Comment se fait-il que soigner son portail soit toujours le cadet de nos soucis ? Les saisons passent. Les intérieurs se renouvellent, tout comme le jardin et la cour, mais jamais cet élément. On y passe pourtant tous les jours lors de nos allées et venues. C’est la première chose que nos invités voient. Malgré tout, on persiste à ignorer que le portail battant est le premier à souffrir des changements climatiques. Il subit le froid glacial, puis la chaleur intense, et les conséquences sont souvent dramatiques. D’abord la peinture s’écaille, puis ça commence à grincer, sans parler de la rouille qui a vite fait de s’installer si vous avez un portail métallique. Vous voulez éviter ce scénario catastrophe ? Pas de problème. Voici les meilleurs conseils pour soigner son portail.

Les critères à prendre en compte au moment de choisir un bon portail

L’idéal, ce serait de soigner son portail une à deux fois par an. Evidemment, tout va dépendre du matériel sur lequel vous allez jeter votre dévolu. En optant pour l’alu, vous choisissez léger mais résistant. Vous évitez les prises en charge régulières. Tout comme le pvc, cette matière ne rouille pas. Malheureusement, elle coûte relativement chère. Si vous préférez l’élégance d’une menuiserie en bois, sachez que ce type de portail est aussi très robuste. Par contre, il faudra en prendre soin de façon régulière pour le garder en bon état. Même chose pour l’acier et le fer.

Outre le design et le style (coulissant ou battant), vous devez aussi privilégier d’autres critères au moment de faire votre choix. Si vous vivez dans une région froide où l’hiver est très rude, on vous conseille de choisir un portail motorisé. Qu’il soit à vérins, à bras ou à roue, vous pouvez être sûrs qu’il est capable de résister à toutes les intempéries. Par-dessus le marché, il demande peu d’entretien. D’ailleurs, si vous choisissez une motorisation de portail suffisamment puissant (environ 250 volts), vous n’aurez aucun problème.

Soigner son portail pour le prévenir ou le réparer des dégâts causés par le froid hivernal

Le gel, la neige et la pluie mettent souvent les portails à rude épreuve. Après leur passage, il se peut que la motorisation débloque et que les fermetures se coincent. Pour éviter d’en arriver là, il faut soigner son portail dès que la météo annonce que les températures vont baisser. La grande question, c’est : comment ?

Le plus simple, ce serait de nettoyer la crémaillère, ainsi que le bas des portails battants et coulissants. Ainsi, le gel ne solidifie pas, là où la boue et la saleté se sont accumulées. Si vous avez un rail pour faire glisser les roulettes, ne prenez pas le risque qu’il se bloque. Pour cela, il suffit d’utiliser un peu d’huile de vidange, de la graisse ou autres solutions spéciales destinés à cet effet. Versez-en régulièrement sur votre portail coulissant, plus particulièrement sur les pignons et les transmissions. Surtout, n’oubliez pas d’isoler l’armoire de commande. Vous n’avez qu’à la mettre sous une couverture thermique ou dans une boîte en laine de verre, et vous serez tranquilles.

Néanmoins, si le mal est fait, et qu’en sortant de chez vous le matin vous vous rendez compte que la porte du garage ou le portillon est bloqué, pas de panique ! D’instinct, vous aurez envie de jeter de l’eau bouillante pour faire fondre le gel. Surtout, abstenez-vous ! Cela va marcher, évidemment. Mais les dégâts que l’eau va causer sur l’engin motorisé risquent d’être imprévisibles. A la place, il faut opter pour des solutions plus diplomatiques pour soigner son portail. Un flacon de gel hydroalcoolique, de l’alcool pur, ou tout simplement l’antigel de votre voiture, et le tour est joué !

Quelques astuces pour embellir son portail pour le printemps

Besoin de soigner son portail parce que les beaux jours sont de retour ? Nous vous comprenons totalement. Si toutes les pièces de menuiseries se sont faites discrètes en automne et en hiver, le printemps est le moment de faire ressortir leur beauté.

En général, presque tous les portails peuvent retrouver leur brillance après un coup d’éponge et de savon. En tout cas, c’est le cas du portail en aluminium, du portail pvc, du portail en bois ou encore du portail en acier. Ces derniers supportent mal les produits abrasifs, il faut donc être délicat. Rincez le tout à l’eau claire (surtout pas de jet haute pression), et vous aurez un très beau résultat.

Pour faire briller votre portail battant aluminium encore plus, essayez aussi le citron. Quelques gouttes sur les deux vantaux, qu’il faudra ensuite essuyer délicatement, et le tour est joué. Eh oui, les remèdes de grand-mère fonctionnent aussi pour soigner son portail !

Enfin, n’oubliez pas de l’embellir. Optez pour des fleurs, un renouvellement des couleurs et pourquoi pas, une plaque à numéro de maisons modernes, pour rendre vendre adresse pleinement visible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *